Estelle Chaillat — PHD STUDENT

  1. Annie Gentes (Directrice 50%) : Sciences de l’information et de la communication
  2. Uriel Hazan (Co-Directeur 25%) : Biologie / Virologie
  3. Anne Lefebvre (Co-encadrante 25%) : Philosophie des techniques

SUJET DE RECHERCHE  /  RESEARCH TOPIC
Cette recherche s’intéresse aux pratiques visuelles des scientifiques expérimentaux: nous cherchons à déterminer si ces dernières peuvent être étudiées comme des pratiques de conception, et plus particulièrement de design. Il s’agit pour cela d’identifier les opérations mobilisées dans la fabrication et l’usage des images par les chercheurs biologistes, afin d’étudier leur statut conceptif. Nous nous interrogerons ensuite plus spécifiquement sur leur relation au design (graphique), dont les acteurs eux aussi mobilisent l’image comme médium et support de leur travail d’intelligibilité du sens. Cette thèse entend questionner dans leur dimension conceptive les rapports pratiques entre design graphique et biologie, avec un intérêt particulier porté à leur propriété heuristique.

Might visual practices of experimental scientists be studied as designing practices, and more specifically, as designerly ones –meaning, as designing practices specific to design as professional applied art discipline? In order to study the conceptive status of scientific imagery-making, this research aim to identify specific operations mobilized for the making and uses of visuals by biologists researcher at work. We then question relationships between their visual practices and the ones identified for (graphic) design, which actors also mobilize images as a medium and support for their semantic work. This thesis aim at questioning from a practical point of view relationships between graphic design and biology in their conceptive dimension, with a particular attention to their heuristic propriety.

DOMAINE DE L’OBJET D’ÉTUDE : MICROBIOLOGIE
Nos questionnements touchent –et sont nourris par– différents domaines du champ disciplinaire des sciences naturelles. Néanmoins, nous nous restreignons plus particulièrement à interroger les pratiques visuelles de la biologie, spécifiquement à l’échelle du microscopique.

APPROCHE : QUALITATIVE / CONSTRUCTIVISTE / INDUCTIVE
Notre approche se veut constructiviste, qualitative, et d’inspiration ethnographique. Nos outils conceptuels sont mis au point afin de saisir sous un angle spécifique au contexte de notre recherche (conceptiondesignscience naturelle) la question de la construction des connaissances scientifiques. Pour ce faire, ces derniers sont construits sur la base des notions identifiées au travers des discours des acteurs impliqués dans la fabrication des visuels scientifiques, ainsi que des travaux d’ethnographie de laboratoire publiés à ce jour. Nous puisons dans les apports des travaux issus des sciences sociales et humaines : en analyse des sciences et des techniques (STS) sur la mobilisation des images scientifiques dans la recherche, et à propos de la visualité des sciences (Visual Studies of Science, VSS).

DÉMARCHE : SITUÉE / OBSERVATIONNELLE / RÉFLÉXIVE
Nous étudions dans un premier temps le rôle des images scientifiques et les critères de validation sous-jacent à leur production. Ces critères nous semblent guider les pratiques visuelles des scientifiques, notamment car ils établiraient les qualités attendues pour une image dans le cadre de la recherche (Allamel-Raffin, 2004 ; Dondero, Fontanille, 2014). Pour participer à ce champ d’étude, nous mobilisons la notion de « beau » comme concept situé, en l’étudiant au travers des discours de différents acteurs impliqués dans la fabrication des images.

Dans un second temps, nous allons observer sur un terrain de laboratoire les opérations engagées dans la production et l’usage des visuels, avec un intérêt particulier pour le stade de la recherche correspondant à la récolte de données et la fixation de l’évidence (Amann, Knorr-Cetina, 1990).

Enfin, nous menons une réflexion sur l’apport d’étudier une pratique visuelle issue du champ des sciences naturelles pour réfléchir aux modes pratiques du design (graphique).

INSCRIPTION DANS DES CHAMPS DE RECHERCHE & TRAVAUX :
Science and Technology Studies (STS) ; Visual Studies of Science (VSS) ; Sémiotique de l’image scientifique ; Analyse de la conception ; Méthodologie de la recherche en design ; Action et objet du design.

FORMATION :
1. DESIGN GRAPHIQUE : Formée aux arts graphiques par le biais de deux formations, l’une spécialisée sur les médias et chaines de production de l’imprimé (BTS Duperré), l’autre attachée à la narration au travers des médias du numérique (DSAA Jacques Prévert).
2. RECHERCHE EN DESIGN : Formation d’une année MASTER 2 à l’ENS PARIS-SACLAY, ayant permis de se familiariser aux méthodes de récolte bibliographiques et documentaire, de recherche de sources primaires, et à la formation de corpus, notamment au travers de fonds d’archives comme celui de la bibliothèque Kandinsky et du Centre Pompidou. Cette année sera aussi l’occasion d’un premier stage d’observation (flottante) à l’Institut Pasteur, pour fonder le projet de thèse.

ENSEIGNEMENTS : (mission complémentaire dans le cadre de la thèse)

  • Introduction à la recherche scientifique : Champs, Domaines, Discipline, Objet
  • Méthode de la recherche scientifique : Bibliographie, Corpus, Documents
    • Exercices d’écritures pour structurer un projet de recherche
  • Introduction à la recherche scientifique en design : Chronologie, Paysages, Applications Pratiques
  • Idéation graphique : Mobilisation de l’inscription visuelle pour s’aider à penser un projet de recherche
    • Exercice de mise en forme visuelle d’un projet de recherche en phase de montage

CONTACT & EXTERNAL LINKS :
Research Gate

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.